A la découverte de Sukhothaï, première capitale du Siam

Sukhothaï est une ville et province située à mi-chemin (à peu près) entre Chiang Mai et Bangkok. Première capitale du Siam, le royaume original de Thaïlande, elle a été fondée en 1238. Elle est restée indépendante de 1250 à la moitié du XVe siècle, toutefois son apogée fut sous le règne de Ramkhamhaeng, entre 1275 et 1317. Si le palais royal en bois a disparu, il reste de nombreuses ruines en latérite et en briques, reconnaissables à leur couleur rouge-orangée. Les vestiges sont similaires à ceux d’Ayutthaya, un état dont Sukhothaï devint tributaire en 1378. La ville historique de Sukhothaï a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991.

Pourquoi visiter Sukhothai ?

Pour le parc historique de Sukhothaï, tout simplement ! La ville est divisée en 2 : la « New city », ni jolie, ni animée, et la ville historique. Cette deuxième partie abrite le parc historique de Sukhothaï, dont l’entrée coûte seulement 100 bahts et dans lequel on peut se balader autant que l’on veut parmi les ruines de la capitale. C’est extrêmement joli à voir, et la balade est agréable.

On ne va pas se mentir, à part ce parc, il n’y a rien d’autre à faire. Il y a d’autres parcs nationaux où faire de la randonnée, à plus d’une heure de route de là, mais c’est tout. Nous avions prévu 2 nuits et avons presque regretté de ne pas en avoir prévu qu’une…J’insiste sur le « presque » car, même s’il n’est pas grand, le parc peut facilement vous occuper toute la journée. Il suffit de flâner au gré des allées verdoyantes. On peut s’attabler dans un petit café, sortir du parc pour manger, comme nous l’avons fait, puis re-rentrer avec le même ticket pour poursuivre la balade. Lorsque nous nous sommes rendues compte que le parc était la seule activité, nous avons loué des vélos pour en faire le tour une deuxième fois (seulement 30 bahts la location, soit 80cts). C’était comme une deuxième découverte ! Puis nous sommes restées pour le coucher du soleil, et nous nous sommes laissées surprendre et émerveiller par la beauté du lieu une troisième fois.

Faire le voyage Chiang Mai – Sukhothaï

Comme je suis en stage toute la semaine, je privilégie habituellement des destinations facilement accessibles en scooter, van ou avion, à moins de 3 heures de route pour ne pas perdre mon week-end dans les transports. J’avais déjà renoncé à Ayutthaya à cause de la distance, mais comme je voulais voir les fameuses ruines, Sukhothaï s’est imposée comme la destination parfaite. L’avion depuis Chiang Mai n’a aucun intérêt, notre choix s’est donc porté sur le bus. Je voulais prendre le train mais, là aussi, c’était un peu compliqué car la ville n’est pas bien desservie depuis Chiang Mai. Le billet aller nous a coûté 197 bahts (5 euros et des poussières) pour environ 6 heures 15 de route. On a un peu mal aux fesses quand on descend du bus, mais ça restait plutôt confortable. Il y avait des sièges, des ceintures, et des portes pour fermer le bus : c’est déjà bien plus que certains bus que j’ai croisés sur la route (voire empruntés) dans ce pays ! Pour le retour, cela nous a coûté 207 bahts. Pour tout vous dire, le tuk tuk de la gare routière à l’hôtel (15min de trajet) nous a coûté quasiment le même prix que nos 12h30 de bus !

J’avais posé mon vendredi après-midi pour ne pas perdre mon week-end dans le bus. Cependant, étant donné que le parc peut se faire rapidement si on n’a pas envie de passer sa journée à flâner au même endroit, il est tout à fait possible de partir le samedi matin et de revenir le dimanche soir.

Le coucher de soleil sur le parc historique de Sukhothaï

Le parc est déjà très beau de jour, et il n’est pas utile de se couvrir car les ruines ne sont pas sacrées. Nous étions venues en sarouels le matin, par précaution, mais sous les 32 degrés un 1er décembre, nous sommes vite retournées à l’hôtel mettre un short car ce n’était pas tenable. D’ailleurs, il est plutôt comique de prendre une photo avec un sapin de Noël, en short avec les lunettes de soleil et un début de coup de soleil.

week-end à sukhothai

Cependant, c’est à la tombée du soleil que le parc devient véritablement féérique. Je vous conseille vivement de vous asseoir en bord de pelouse pour assister à ce moment incroyable.

Alors, ça vous donne envie de découvrir Sukhothaï ?

Abonnez-vous et Partagez !

4 Comments

  1. A Global Culture

    décembre 19, 2017 at 10:49

    Les photos de coucher de soleil sont super belles !
    Merci pour ce retour sur cette ville, j’ai bien aimé ta franchise sur l’intérêt de la ville et le temps que tu conseilles d’y passer.
    Bonne journée !

    1. paulineperrier

      décembre 19, 2017 at 11:28

      Merci beaucoup pour ton retour ! En effet, ce n’est pas une ville très animée même si elle vaut le détour. Je la conseille, mais à petite dose 😉

  2. Françoise Bonnefoi

    décembre 21, 2017 at 11:59

    Tes photos sont très belles et donnent une impression de tranquillité qui fait rêver ! Merci une fois encore pour le récit de tes visites . Bisous . Françoise

    1. paulineperrier

      décembre 23, 2017 at 3:00

      C’est une ville très tranquille, en effet 🙂
      Joyeux Noël !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :