Que faire à Chiang Rai, la ville des temples ?

Située dans le Triangle d’Or, Chiang Rai attire nombre de touristes grâce à ses temples hors du commun. Plus modernes que ceux que l’on a l’habitude de rencontrer, ces édifices bouddhistes ne laissent pas indifférents. Cette visite était sur ma bucket list depuis bien longtemps, car je voulais absolument voir le fameux Wat Rong Khun, alias le Temple Blanc. Toutefois, à part les temples, la ville en elle-même n’est pas trépidante. C’est pourquoi nous avons décidé de n’y passer qu’une journée, plutôt qu’un week-end entier. Et si vous vous demandez que faire à Chiang Rai en une journée seulement, croyez-moi, avec un peu d’organisation on peut facilement faire le tour de la ville en peu de temps !

Comment aller à Chiang Rai ?

En Thaïlande, les réseaux de transports sont plutôt bien développés. Toutefois, les horaires ne conviennent pas toujours à notre programme. Comme il y a 3 heures de route pour faire le trajet Chiang Mai – Chiang Rai, nous avons préféré laisser nos scoots à notre résidence. Il y a la compagnie GreenBus qui propose l’itinéraire pour une centaine de bahts, voire deux-cents (5€° pour les bus un peu plus luxueux. Cependant, sur place nous savions qu’il n’y avait que peu de Uber et que nous perdrions du temps à courir après les taxis pour nous rendre d’un point à un autre. Étant un petit groupe de 4, j’ai préféré réserver un van avec chauffeur pour la journée. En négociant un peu le prix, cela reste, à mes yeux, la meilleure option ! Pour 4200 bahts, soit 1050 par personne (26€), le chauffeur est venu nous chercher au pied de notre immeuble à 8 heures du matin, nous a conduites à chaque endroit que nous voulions visiter, pour nous ramener le soir vers 19 heures. Cela nous a épargné les 7 heures de route aller-retour, et la galère de devoir trouver des transports sur place ou d’avoir à louer des scooters, ce qui n’est pas pratique quand on ne connaît pas la ville et qu’on ne sait pas où aller. En plus, notre chauffeur Csai était adorable !

Le Wat Rong Khun, le temple blanc de Chiang Rai qui a fait sa renommée

L’attraction phare de Chiang Rai est son fameux temple blanc. Construit en 1996, il est très récent et les fresques peintes à l’intérieur sont pour le moins originales. L’artiste Chalermchai Kositpipat, qui en est l’architecte, a inséré des bribes de notre histoire contemporaines dans ses peintures. On peut ainsi observer Zidane, Kung Fu Panda, Matrix ou encore les tours jumelles en feu. Toutefois, les photos sont interdites, et comme j’avais ma GoPro allumée en entrant dans le temple (je n’avais pas encore vu le panneau « interdit de prendre des photos » qui ne concerne que l’intérieur), je me suis vite fait taper sur les doigts. Du coup, je ne me suis pas attardée dans la salle, un peu honteuse. Honnêtement, même si les peintures sont marquantes, c’est l’extérieur qui vaut le détour. On se croirait transporté au royaume de Narnia ! Cela fait maintenant 4 mois que je vis en Thaïlande, et c’est le plus beau temple que j’aie vu. Toutefois, le temple est toujours en construction et d’autres monuments sont attendus.

Le temple bleu de Chiang Rai (Wat Rong Suea Ten), le grand oublié de la ville

Il existe également un Temple Bleu à Chiang Rai, qui n’est que trop peu souvent mentionné dans les guides. D’ailleurs, il n’a même pas de page wikipédia, c’est pour dire ! Toujours en construction également, son chantier a été lancé en 2005. Les sculptures de dragons à l’extérieur sont magnifiques, avec des reflets bleutés et violets incroyables. Quant à l’intérieur, il est totalement psychédélique avec des fresques murales oniriques. On est loin des scènes habituellement représentées dans les temples traditionnels.

Le Bouddha Blanc de Chiang Rai, gardien de la ville

Surplombant Chiang Rai depuis une colline, l’imposant Bouddha Blanc du temple Wat Huai Pla Kung est un arrêt à ne pas manquer. Vous pouvez même monter à l’intérieur pour jouir d’une vue imprenable sur la ville, mais nous n’en avons pas eu la foi. Il est vraiment très haut, cela fait beaucoup de marches… Nous ne l’avions pas prévu dans notre itinéraire mais notre chauffeur était tellement gentil qu’il nous y a emmenées avant notre dernière étape.

Le temple noir de Chiang Rai (Baan Si Dum), le musée de la mort

Quand je me suis demandé que faire à Chiang Rai, il n’y avait que 2 incontournables sur ma liste : le temple blanc et le temple noir. Ce n’est d’ailleurs pas un temple à proprement parler, mais une maison noire qui fait office de musée. Créé par Thawan Duchanee, ce musée expose des peaux d’animaux, comme de crocodiles, et tout autre objet en lien avec la mort. Je n’ai aucun regret d’avoir fait cette visite, puisque nous en avions largement le temps, cependant c’est loin d’être transcendant. J’ai largement préféré le temple blanc et le temple bleu. Notre guide nous a également emmenées au Wat Phra Keo dans la matinée, mais on en fait le tour très rapidement et je ne pense pas qu’il soit incontournable.

Chiang Rai, une étape incontournable ?

J’ai passé une excellente journée à Chiang Rai, et certains de ces temples laissent vraiment des étoiles dans les yeux. Toutefois, une journée de visite suffit amplement, si vous ne venez pas de loin. Si la ville se trouve sur votre itinéraire, ou que le détour n’est pas très important, je vous conseille fortement d’y faire une étape d’un jour. Il paraît que les alentours sont assez beaux, et comportent notamment des rizières et plantations de thé où il est agréable de se balader. Un week-end sur place peut être agréable, même si je ne suis pas sûre que cela soit d’un grand intérêt. Si vous êtes en Thaïlande, vous aurez l’occasion de voir déjà pas mal de rizières. Celles du côté de Pai ou de Chiang Dao sont d’ailleurs magnifiques. Grâce à notre super chauffeur, nous avons fait le tour en 4 heures. Nous avons pu voir 5 temples et faire une pause repas, sans nous presser le moins du monde. Si vous cherchez que faire à Chiang Rai, je pense que ces monuments sont emblématiques de la ville. A mes yeux, d’autres villes méritent bien plus que l’on s’y attarde.


Le mot de la fin

Merci d’être toujours aussi nombreux à me suivre. La fidélité de certains d’entre vous et vos commentaires me touchent énormément. Je suis désolée de ne pas poster à date fixe, et je reçois régulièrement des messages pour me demander quand arrive le prochain article. C’est super ! Mais n’oubliez pas que j’ai un stage à plein temps, que je fais aussi de la freelance et que je suis rarement chez moi avant 22 heures. Chaque article me prend entre 2 et 4 heures à rédiger, parfois un peu plus quand la connexion wifi se ligue contre moi. Et oui, charger les photos est souvent très long… Je fais au mieux pour m’en tenir à un article par semaine, mais le temps me manque souvent. Continuez à réagir et n’hésitez pas à me faire part des sujets que vous voudriez que je traite, vos messages me font toujours grandement plaisir !

PS : Mon roman La Brèche a été sélectionné par Amazon pour faire partie du Mois des Indés. Il est donc disponible à moins de 1€ jusqu’à fin octobre !

Abonnez-vous et Partagez !

4 Comments

  1. Kirsteen Duval

    octobre 16, 2017 at 6:54

    J’ai cliqué sur le bouton j’aime parce que je n’ai pas trouvé de bouton « j’adore » !!! Tout simplement MA-GNI-FI-QUE ! Merci pour ce bel article 🙂

    1. paulineperrier

      octobre 16, 2017 at 7:56

      C’est adorable ! Merci beaucoup pour ta fidélité. Si tu as l’occasion de passer en Thaïlande un jour, je te conseille vraiment de faire un tour par Chiang Rai 🙂

  2. Heurion Françoise

    octobre 18, 2017 at 9:18

    Toujours enchantée à la lecture du récit de tes escapades thaïlandaises . Tu vas connaître le pays tout entier ! Je trouve que tu agis intelligemment en visitant systématiquement ces lointains endroits .
    Personnellement , je préfère le Temple Bleu ; le Temple Blanc me fait trop l’ effet d’ un gâteau à la crème ou d’ un dessin animé de Walt Disney . J ‘ aime bien la Maison Noire aussi ; c’ est mon côté campagnarde probablement !
    Le week-end te verra encore sans doute sur les routes du pays , en route vers d’ autres aventures , que nous aurons le bonheur de lire bientôt ; mais va à ton rythme , nous pouvons bien attendre !!!!
    A bientôt , Pauline ! Françoise

    1. paulineperrier

      octobre 19, 2017 at 6:34

      C’est vrai que le temple bleu est incroyable, mais pour une fan d’univers fantastiques comme moi, le temple blanc reste mon préféré ! Pour la maison noire, c’est intéressant, mais tous ces squelettes… Ça laisse un sentiment bizarre.
      Je rentre tout juste de Pai, l’article ne saurait tarder. Maintenant, je prends quelques week-ends de repos. Ça fait du bien de profiter un peu de sa propre ville aussi.
      A très bientôt, des bisous 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :