Que faire à Chiang Mai, ce bout de paradis dans le Triangle d’Or

Je vous parle souvent de mes voyages à travers la Thaïlande, j’ai déjà clamé mon amour pour Chiang Mai, mais je ne vous ai jamais vraiment parlé de que faire à Chiang Mai. Fondée en 1296 par le Roi Mengrai, Chiang Mai (qui signifie Ville Nouvelle) succède à Chiang Rai comme capitale du royaume de Lanna. Elle l’est restée jusqu’en 1768. Jouissant d’une position stratégique, tampon entre le royaume d’Ayutthaya et la Birmanie puis à proximité de l’ancienne route de la Soie, forte d’une population de plus de 170 000 habitants (plus de 1 500 000 sur la Province), Chiang Mai est la 2e ville de Thaïlande. Pourtant, elle n’a rien à voir avec Bangkok. C’est un véritable bout de paradis où règne le calme. Il est donc grand temps que je vous parle des merveilles de cette ville.

Les nombreux temples de Chiang Mai :

Si vous me demandez que faire à Chiang Mai pendant votre séjour, je vous répondrai que les temples sont incontournables. Doi Suthep est le plus connu, et sans doute le plus beau. Pour les amoureux de 2 roues, je vous conseille vivement de faire la montée en moto (ou en scoot) plutôt qu’en taxi : la route est géniale ! Tout en lacets, les flancs de la montagne sont bordés par une végétation luxuriante et on aperçoit même quelques cascades. Il y a plusieurs points de vue sur la route où s’arrêter : au début de la montée, on peut s’arrêter sur les bords d’une cascade avec une vue un peu couverte sur la ville. En montant, les plus curieux auront raison de s’arrêter au Wat Sakithaka : il ne faut pas être timide et emprunter la route qui descend derrière le petit temple avec un énorme bouddha. C’est un véritable paradis terrestre qui vous attend : sans doute l’endroit que je préfère à Chiang Mai ! Ensuite, poursuivez l’ascension de la montagne jusqu’au point de vue le plus fréquenté : on y jouit d’un très beau panorama. Puis tout en haut, vous découvrirez le célèbre temple Wat Phratat Doi Suthep (où un moine m’avait bénie).

Wat Phratat Doi Suthep

Wat Sakithaka (Pha Lat)

Les tribus derrière le temple Doi Suthep (les « hill tribes » de Chiang Mai)

En poursuivant la route après le temple principal de Doi Suthep, vous découvrirez le village de Doi Pui Hmong. Les paysages sont vraiment beaux, mais le côté mise en scène me déplaît fortement. C’est vraiment très touristique et ça sonne faux. En revanche, si vous êtes en 2 roues et que vous n’avez pas peur des routes sinueuses et escarpées, aventurez-vous encore plus loin. Il y a un autre village, à environ 5km du temple (20/30min environ), très peu visité puisque difficile d’accès. Vous pouvez le traverser, vous arrêter faire quelques photos. J’y étais avec une amie et nous voulions poursuivre encore pour découvrir les lacs qui sont de l’autre côté de la montagne. Or il avait plu pendant la nuit et les routes étaient glissantes. Comme nous n’avions que des scooters (un scoopy et un click 110), un moine qui parlait très bien anglais nous a arrêtées pour nous dire de rebrousser chemin : les accidents sont trop fréquents sur cette route et il ne vaut mieux pas s’y essayer sans moto (voire moto cross). Donc si vous voulez voir les lacs, contournez plutôt la montagne.

Wat Chiang Man

Wat Suan Dorg

Les lieux où manger à Chiang Mai

Le Srifaa

C’est la cantine où j’ai pris mon premier repas en Thaïlande. À quelques pas de ma résidence, Sang Serene House, et près du Maya ainsi que de Nimman, cette cantine propose des plats typiques et plus personnels absolument délicieux. Le tout pour 50 bahts en moyenne (1,30 euros). Les femmes qui tiennent le restaurant sont de véritables amours et elles sont un peu les mamans de substitution de notre petit groupe. Elles connaissent nos plats préférés, savent lesquels d’entre nous adorent les épices et ceux qui les fuient, si on prend nos plats kai dao (avec un oeuf) ou non, et elles pensent toujours à nous faire boire de la soupe.

Le birman

J’ai découvert le Burmese Restaurant sur Nimman (juste à côté de l’excellent restaurant végétarien Anchan Restaurant) assez tardivement. Depuis, j’essaie de rattraper les mois passés sans ces délices. Pour 2 personnes, commandez 4 à 5 plats afin de tester un maximum de saveurs. Les portions sont petites et tout est à partager : 1 seul plat ne vous rassasiera pas. S’il y a bien une chose qui me manquera de retour en France, ce sont les curry d’aubergine, la salade de thé, le curry de poulet aux patates et le riz shan-style.

Le Rustic&Blue

Toujours sur Nimman, avec un cadre très reposant et bucolique, le Rustic&Blue propose des brunches occidentaux. Oeufs pochés, crèmes d’avocat, salades de quinoa, pain perdu, brekkie stack, thé, smoothies à se damner et bols de fruits sont au rendez-vous. Le tout servi dans deux salles très cozy ou bien assis sur le parquet de la terrasse ou encore… dans des hamacs ! Autant vous dire que ce restaurant a connu bien des petits débriefings de soirée entre filles.

Seescape Gallery

Dans la lignée du Rustic&Blue, le Seescape Gallery est une galerie d’art qui propose des brunches légèrement moins chers qu’au rustic et tout aussi bons (mention spéciale au Rice Bowl Salad). Le restaurant ressemble un peu à une maison de hobbit et, bien qu’en bord de route, semble complètement isolé de cette artère si touristique.

Le Dash

Ce restaurant emblématique se trouve dans le carré (le centre historique) et propose de la nourriture thaïe. Pensez à demander non épicé car les plats peuvent être assez relevés. Le restaurant est très agréable, un peu classe mais pour des prix tout à fait corrects (vous pouvez manger pour 3 ou 4 euros sans problème).

Cheevit Cheeva

Si vous cherchez les meilleurs cheese cake de Chiang Mai ou encore des glaces coréennes, arrêtez tout : j’ai trouvé l’adresse qu’il vous fallait. Petit restaurant de desserts à quelques mètres de Nimman, avec une jolie terrasse en parquet et des guirlandes lumineuses, cette adresse pleine de charme propose des cheesecake à tomber par terre. Les glaces coréennes sont, quant à elle, à tester : surprenantes mais délicieuses, elles sont incontournables !

Bingsu cheevit cheeva chiang mai
« Bingsu » glace coréenne

Les lieux où sortir à Chiang Mai

Le Zoe in Yellow

Le Zoe c’est à la fois un bar et un « quartier » qui regroupe une dizaine de bars. C’est globalement le seul lieu où sortir à Chiang Mai. Les Lost In Chiang Mai y sont délicieux (mais quel traquenard…). La musique est un peu restée dans les années 2000s mais il y a de quoi s’amuser ! Rendez-vous des Lady Boys, des backpackers et de tous les expats qui ont envie de danser, ce bar est un incontournable. Vous pourrez prendre des buckets (car en Thaïlande, on boit l’alcool dans des seaux) dans les bars alentours, vous faire tatouer si vous avez un peu trop bu (oui, ça sent le vécu) ou profiter de musique live au Rasta Bar.

Le Manung

C’est mon bar préféré. Dans une rue parallèle à Nimman, ce bar à la décoration plus que loufoque propose une ambiance tamisée, des concerts et on peut y faire des parties de billard pour 20 bahts. C’est le lieu parfait pour se retrouver autour d’une bière avec ses amis.

The Edge

Si vous en avez marre de l’ambiance du Zoe, The Edge est une bonne alternative. Avec des groupes en live régulièrement, ou les fameuses soirées Synergies où des DJs viennent mixer, ce bar en plein air, au bord du Ping, est un incontournable. Il n’y a pas trop de monde, juste assez pour pouvoir parler avec de nouvelles personnes tout en gardant un côté assez intimiste.

Spicy, Mandalay, Living Room et Sangdee

En Thaïlande, les bars ferment à minuit. Si vous voulez profiter de votre soirée, mieux vaut arriver tôt : autant vous dire que les before se font à l’heure du goûter. Toutefois, il existe quelques endroits qui jouissent d’une dérogation. Si certains bars ferment le rideaux métallique et vous autorisent à rester à l’intérieur jusqu’à pas d’heure, à condition de rester silencieux, certaines boîtes sont le rendez-vous des oiseaux de nuit. Ainsi, si vous voulez prolonger la soirée, c’est au Spicy, au Mandalay, au Sangdee ou encore au Living Room (le seul à fermer vers 6 heures du matin) qu’il faudra vous rendre.

Que faire à Chiang Mai pour sortir des sentiers battus ?

Je vous ai donné un aperçu des lieux que j’aime et que je fréquente. Cependant, vivre à Chiang Mai, c’est bien plus que cela. C’est être pris dans les embouteillages, lever la tête, voir l’imposante montagne Doi Suthep se dresser devant soi et retrouver son calme. Rentrer chez soi à 10 minutes d’une artère très touristique et être entouré par la jungle. C’est prendre son temps, c’est apprécier la nature. Chiang Mai est une grande ville, mais tout est accessible assez rapidement. Allez vous promener du côté de Thapae Gate, le long du Ping. Prenez un verre au Bus Bar. Savourez un dessert dans l’un des nombreux salons de thé. Arpentez le Warorot Market de Chiang Mai, qui est le plus gros marché de la ville. Pour ramener des souvenirs à vos proches, baladez vous au Night Bazar, au Saturday ou au Sunday Night Market. Louez un scooter et allez explorer les alentours. Chiang Dao se trouve 1h30, Mae Rim à 30min, Lime Leaf à 2 heures.

Le Grand Canyon de Chiang Mai

Vous cherchez que faire à Chiang Mai ? Vous avez envie d’aventure ? Rendez-vous au Grand Canyon de Chiang Mai. Divisez en deux lacs profonds d’une trentaine de mètres, vous pouvez faire du paddle ou sauter depuis la falaise dans l’un et profiter d’une base nautique dans l’autre. Plutôt calme et très agréable, c’est l’activité parfaite pour un dimanche après-midi.

Le lac de Chiang Mai : Huay Tung Tao Lake

C’est l’un des endroits les plus reposants. Excentré, est bordé de paillotes en bamboo dans lesquels on peut venir en groupes passer l’après-midi. On peut commander des bières, des glaces, des sodas… Les familles thaïes viennent là pour se baigner (habillés), mais l’eau n’est pas très claire. C’est plus un endroit pour profiter. Faire le tour du lac en scooter est aussi très agréable, les paysages sont vraiment beaux.

lac de chiang mai

Voir un coucher de soleil sur l’un des rooftops de Chiang Mai

Les rooftops de Chiang Mai sont loin d’être aussi incroyables que ceux de Bangkok ou d’autres métropoles dans le monde. Toutefois, certains spots permettent de jouir d’une jolie vue. A Chiang Mai, les couchers et levers de soleil se parent quasi systématiquement de couleurs rosées et orangées. Si le meilleur endroit pour en profiter reste encore depuis l’arrière du temple Doi Suthep, le rooftop du Maya est un spot plutôt sympa ! Tout en haut du centre commercial, il est possible de se poser dans un bar sur le toit et d’observer le soleil se coucher sur la montagne Doi Suthep.

La vie à Chiang Mai, toujours plus surprenante

Bonus

Comme Noël arrive bientôt, j’en profite pour vous annoncer que mon roman La Brèche est toujours en promo ! Le résumé est disponible ici (et vous pouvez le commander), à la Fnac, et pour la version numérique à prix mini c’est là ! Afin de faire vivre vos librairies et bibliothèques, n’hésitez pas à passer commande directement chez eux.

La Brèche Pauline Perrier

Maintenant que vous savez que faire à Chiang Mai, vous avez envie d’y séjourner ?

Abonnez-vous et Partagez !

10 Comments

  1. Kirsteen Duval

    décembre 1, 2017 at 8:21

    Ton article est fascinant, et les photos superbes ! Merci ma Belle 😉

    1. paulineperrier

      décembre 3, 2017 at 10:13

      Avec plaisir, j’espère que ça te donne envie de découvrir Chiang Mai un jour

  2. Heurion Françoise

    décembre 2, 2017 at 11:16

    C’ est un festival que tu nous offres , Pauline ! On sent que tu aimes ce pays ! Tu as bien de la chance d’ avoir pu réaliser ton rêve . Tu vas devoir te transformer en guide touristique bientôt .
    Merci pour tous ces beaux voyages que tu nous fais faire , tous ces paysages , tous ce monuments que nous pouvons voir grâce à toi . Tu es formidable ! Bisous ! Françoise

    1. paulineperrier

      décembre 3, 2017 at 10:15

      Oui, j’adore ce pays. En même temps, il est difficile de ne pas l’aimer… Je suis contente de pouvoir vous faire voyager un peu.

      Des bisous !

  3. beatricelise

    décembre 6, 2017 at 6:12

    Quelle chance d’avoir pu visiter cet endroit fabuleux!

    1. paulineperrier

      décembre 6, 2017 at 7:53

      Oui, c’est vraiment un bel endroit 🙂

  4. desbourgeonssurlebitume

    décembre 6, 2017 at 7:47

    Je viens de découvrir ton blog… quel moment de bonheur ! Hâte de prendre le temps de tout lire !!!! Nous sommes également amoureux de la Thaïlande avec mon compagnon. 7 voyages au royaume du Siam. Peut être qu’un jour on posera les valises 😉

    1. paulineperrier

      décembre 6, 2017 at 7:57

      Merci beaucoup pour ce retour, n’hésitez pas à me faire part de vos avis et bons plans ! C’est sûr que ça donne envie de poser ses valises définitivement…

  5. trotteursaddict

    décembre 6, 2017 at 9:39

    Ton article nous rappelle notre séjour en Thailande . On avait adoré Chiang Mai et ses temples 🙂
    On ne savait pas qu’il y avait un canyon ! mince 😉 on sera obligé d’y retourner 🙂

    1. paulineperrier

      décembre 6, 2017 at 9:50

      Ah ! ah ! Quel dommage de devoir retourner dans ce petit paradis… Les temples sont vraiment incroyables, même si Chiang Rai est plus réputée pour ça (mais bon, ils sont plus modernes et moins nombreux, j’ai écrit un article dessus aussi). Je vous souhaite de pouvoir revenir à Chiang Mai un jour, c’est un vrai havre de paix…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :